Ville de Fort-de-France - Bienvenue sur le site officiel de la ville de Fort-de-France, Ville capitale
Identifiant : 
Mot de Passe :  ou Nouvelle inscription
Mercredi 29 mars 2017,   | Nous contacter | Newsletter
Solidarité Haiti la ville s'organise

Solidarité Haiti la ville s'organise 

Edité le : 22 février 2010
Auteur : Ville de Fort de France

"Haïti dans la déroute", Haïti en grande souffrance, après le terrible tremblement de terre survenu hier sur l'île. Le maire entouré de nombreux élus réunis en comité de Direction, organise la solidarité. Le maître mot aujourd'hui faire bien les choses, et ne pas se précipiter.

Des immeubles effondrés, des habitants paniqués, blessés dans les rues et peut être des morts par centaines : Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, la plus proche de l’épicentre, était plongée dans le chaos après le puissant séisme qui a ravagé le pays mardi. Ils sont des milliers d'habitants à errer, parfois en pleurs, dans les rues dévastées de la ville, découvrant à chaque coin de rue de nouvelles images de la désolation.

Des habitants ont été contraints d'abandonner leurs domiciles et se sont réfugiés dans des espaces ouverts passant la nuit dehors, se protégeant dans le même temps d’éventuels effondrements d’immeubles endommagés. Certains bâtiments se sont effondrés comme des châteaux de cartes. D'autres sont encore debout mais de larges fissures témoignent du choc de la secousse.

Le palais présidentiel a été sérieusement endommagé ainsi que des ministères aux alentours, alors que des hôpitaux, des hôtels et des écoles se sont écroulés.

Autre difficulté et non des moindres pour les secours: les moyens de communication téléphoniques ont été sérieusement affectés et l'électricité coupée dans toute la ville. La plupart des stations de radio et de télévision de la capitale ne fonctionnent plus et quelques rares radios émettent des appels d'urgence.

En Martinique, l’angoisse et la peur au ventre, la communauté haïtienne tente de réagir. C'est ainsi que, presque d'instinct, ils se sont retrouvés par dizaines au local de l'association de Sainte Thérèse. Devant cet état de fait, la ville dans l'urgence, a mis à disposition le local de la maison de quartier Sainte Thérèse où un phsychologue s'est rapidement mis à la disposition de ceux ayant un besoin urgent de s'exprimer. La priorité pour beaucoup, la recherche  des nouvelles de leurs parents ou amis résidant en Haiti. Ce sera aussi le cas ce Mercredi à partir de 18 heures à  la place Abbé Grégoire.

Les élus de la ville, les chefs de services concernés des représentants d'associations proches d'Haiti, le représentant de Mèdecin du monde, Serge CHALLONS ont en effet entériné l’idée de l’organisation ce jour 13 Janvier d’un grand rassemblement sur la place Abbé GREGOIRE, véritable  berceau de la communauté, une initiative du conseiller général du quartier Raphaël SEMINOR.

La ville met par ailleurs à votre disposition cette adresse mail par laquelle vous pourrez faire part de vos témoignages, de vos messages de solidarité ou de vos promesses de dons.

 

Envoyer par mail
Imprimer