Fort-de-France Smart City : La Ville et Orange s’engagent!

Fort-de-France Smart City : La Ville et Orange s’engagent!

 

La Ville de Fort-de-France a signé ce vendredi 6 avril 2018 une convention de partenariat et d’accompagnement digital avec Orange Antilles Guyane.

Pour le Maire Didier LAGUERRE cette signature de convention marque une étape importante d’un processus lié aussi au développement du très haut débit sur le territoire de la Martinique et particulièrement à Fort-de-France. 
« Fort-de-France prend le train de l’économie numérique, celle du 21ème siècle, basée sur le Savoir. »

Thierry Kergall, Directeur Orange Antilles-Guyane, a exprimé sa satisfaction d’accompagner l’ambition du maire de Fort-de-France visant à promouvoir le digital sur son territoire.
Fort-de-France devient ainsi la première ville des Antilles-Guyane à signer cette convention et la 3ème ville de France.

La Ville bénéficie également du soutien de la Fondation Orange pour la création d’une Maison Digitale (inaugurée courant juin 2018) et d’un FabLab Solidaire dédié à la robotique et aux objets connectés (avant fin 2018).

La promotion de l’innovation et des nouveaux usages en lien avec l’innovation sociale sont des pratiques courantes à Fort-de-France a rappelé Yvon PACQUIT, 1er adjoint au maire lors de son discours introductif.

Pour Didier LAGUERRE l’ambition est de hisser #FortdeFrance comme un haut lieu de l’économie #numérique, pour la Martinique mais aussi pour toute la Caraïbe.

La dynamique enclenchée concerne les jeunes et les femmes en voie d’exclusion, les jeunes porteurs de projets, le grand public mais aussi les entreprises martiniquaises, car les actions retenues convergent aussi vers la sensibilisation, l’éducation et la formation à la culture numérique.

La signature de la Convention avec Orange Antilles-Guyane, témoigne de cette ambition de faire de Fort-de-France une « Smart-City - ville intelligente et connectée » a ajouté Line DURPES, déléguée régionale orange Martinique

Pour le Maire de Fort-de-France l’ambition ultime reste la cohésion sociale par l’égalité d’accès à la culture et aux usages numériques.

En Résumé

Interviews